Novak Djokovic parle de sa nomination au Conseil des joueurs et critique l’ATP



Novak Djokovic parle de sa nomination au Conseil des joueurs et critique l'ATP

Novak Djokovic a déclaré lors de la finale de l’ATP Nitto à Londres qu’il a été nommé au Conseil des joueurs de l’ATP pour réintégrer ce même conseil.

Le numéro un mondial avait démissionné de son poste en août 2020 après avoir cofondé une autre organisation – l’Association des joueurs de tennis professionnels (PTPA) – avec son collègue Vasek Pospisil, membre du conseil.

S’adressant à la presse après sa défaite contre Daniil Medvedev, Djokovic a déclaré : “J’ai été élu par les joueurs, et c’est comme ça que ça marche.

Je ne me suis pas présenté de manière active au Conseil, mais Vasek et moi avons été nommés par un grand groupe de joueurs. Pour moi, c’est un grand signe et je me sens responsable et honoré de pouvoir représenter les joueurs”

Le bras de fer entre Novak Djokovic, le PTPA et l’ATP se poursuit.

Djokovic et Pospisil, ainsi que l’Américain Sam Querrey ont renoncé à leur place au sein du Conseil des joueurs de l’ATP.

En décembre 2020, des élections seront organisées pour nommer les nouveaux membres du Conseil. Actuellement, Roger Federer, Rafael Nadal, Andy Murray et Kevin Anderson font partie du Conseil des joueurs.

Le Sud Africain est le président sortant. Bien qu’il ait été nommé, le retour de Djokovic et Pospisil au sein du Conseil des joueurs semble avoir abouti à une impasse, l’ATP ayant apparemment voté en faveur d’un changement de règle qui interdit effectivement tout joueur faisant partie d’une autre association.

S’insurgeant contre cet appel de l’ATP, Djokovic a noté : “On a une responsabilité lorsque on est élu. Mais le conseil d’administration de l’ATP a voté hier soir (mardi 17 novembre), ce qui signifie qu’aucun joueur actif ne peut faire partie du conseil et de toute autre organisation de l’écosystème du tennis”

Le champion du Chelem à 17 reprises a également réitéré sa position d’être toujours associé au PTPA tout en essayant de reconstruire des ponts avec l’ATP. “Je ne vois aucun conflit d’intérêt à faire partie du PTPA et du Conseil de l’ATP.

Je ne l’ai pas vu en août dernier, lors de la création du PTPA, et je ne le vois pas aujourd’hui. C’est pourquoi j’ai accepté la nomination. Je n’ai été approché par personne de l’ATP à ce sujet”

Puis, sur une note apparemment plus sévère, Novak Djokovic a conclu : “Cette règle est un message fort de l’ATP qui ne veut pas du tout du PTPA ni d’aucun autre acteur impliqué. C’est très clair.

Il est malheureux de voir que la position de l’ATP est telle que la règle sur laquelle ils ont voté. Maintenant que nous savons où nous en sommes, nous devons envisager d’autres positions stratégiques et notre prochaine action d’une manière différente”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*