Angelina Jolie a signé de son sang la tenue de mariage de son premier époux


On a tellement l’habitude d’entendre parler de son divorce avec Brad Pitt qu’on croirait presque qu’il s’agit de l’unique homme de sa vie. Enorme erreur. A 45 ans, Angelina Jolie a été mariée trois fois exactement. Et pour ses premières épousailles, la comédienne avait souhaité faire les choses à sa manière. La vingtaine tout juste, elle était couple avec Jonny Lee Miller – vu dans Trainspotting -, à qui elle avait donné la réplique dans le film Hackers, de Iain Softley. Et les tourtereaux s’aimaient tant et tant que, le jour J, en mars 1996, chacun a voulu porter un petit bout de l’autre sur soi. Trop mignon… ou pas.

C’était une petite cérémonie civile en présence d’un public très limité. La personne qui a officié le mariage s’est retrouvée en face d’Angelina Jolie, épouse aux allures rock’n’roll qui portait un pantalon en cuir noir de son compagnon, et de Jonny Lee Miller, vêtu d’un T-shirt blanc avec écrit son nom, au niveau du dos… avec le sang de l’actrice. “C’est ton mari, tu es sur le point de t’unir à lui pour le restant de tes jours. Tu peux bien faire un petit sacrifice pour rendre ça spécial“, expliquait-elle au New York Times. Malheureusement, ce pacte à base d’hémoglobine n’a pas tenu dans le temps. Le couple a divorcé deux ans plus tard, chacun a repris sa vie mais les deux ex sont parvenus à rester en de bons termes. Ce qui n’a pas été le cas durant tout le parcours sentimental de l’interprète de Maléfique.

L’obsession du sang

Vampire, vous avez dit vampire ? Angelina Jolie voue visiblement un culte étrange au liquide qui coule dans les veine de ses partenaires. En 1999, elle a rencontré Billy Bob Thornton en incarnant Mary Bell dans Les Aiguilleurs… alors que celui-ci était fiancé à Laura Dern. Mais une chose en entraînant une autre, c’est avec le modèle humain de Lara Croft qu’il s’est retrouvé devant l’autel dans une chapelle de Las Vegas. Or, que portaient les mariés autour du cou ? Une fiole contenant le sang l’un de l’autre. Comme c’est romantique.

La fin d’une tradition

Pas de trace rougeâtre pour son union avec Brad Pitt, qui s’est déroulée en deux temps, en Californie puis en France en août 2014. Angelina Jolie avait dit “yes” à son amoureux vêtue d’une robe en satin et soie blanche Luigi Massi, pour Versace, bien plus traditionnelle qu’à l’accoutumée. Petit détail tout de même : ses six enfants avaient apporté leur pierre à l’édifice puisque leurs dessins avaient été brodés sur la traîne et le voile de maman. La tenue parfaite pour se promettre le meilleur… ainsi que le pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*