André Villas-Boas a toujours rêvé d’entraîner au Brésil et au Japon


Avec encore un an de contrat, l’entraîneur marseillais ne sait pas de quoi sera fait son futur. Mais il a quelques rêves en matière de coaching.

A 43 ans, André Villas-Boas a encore de beaux restes devant lui en qualité de coach. Pourtant à écouter le coach de l’OM, il ne compte pas s’éterniser dans ce costume, lui qui a lancé sa carrière en 2009 à l’Académica de Coimbra.

Déjà plus de dix ans au plus haut niveau qui use et qui le pousse à réfléchir à la présidence du FC Porto. Le Portugais ne s’en est jamais caché, présider son club de cœur fait partie de ses objectifs.

Villas-Boas proche de Sao Paulo

Mais quand passera-t-il à l’action ? Il lui reste encore six mois de contrat à Marseille et les dirigeants marseillais ne seraient pas contre le prolonger. A moins qu’il ne choisisse de mettre les voiles après deux années intenses sur la Canebière. En tout cas, Villas-Boas a quelques rêves pour le moins surprenant en terme de coaching.

« Je voulais vraiment être le premier entraîneur portugais au Brésil, reconnaît-il dans un entretien à Fox Sports Brasil. J’ai toujours eu deux grands objectifs: entraîner un club au Brésil et entraîner un club au Japon. »

Goal 50 Revealed: The best 50 players in the world

Ayant été à deux doigts de signer à Sao Paulo en 2012, André Villas-Boas a vu son rêve s’envoler, Jorge Jesus lui ayant grillé la priorité. Mais pourra-t-il remettre ça à plus tard ? Seul l’avenir le dira mais son passage au Shanghai SIPG (2016-2017) montre qu’il n’a pas peur des expériences exotiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*