“Roger Federer a une longueur d’avance. Il peut vous embarrasser si…”



Jenkins: "Roger Federer a une longueur d'avance. Il peut vous embarrasser si..."

Scoville Jenkins a eu l’opportunité d’affronter Roger Federer à l’US Open 2007. Il est un ancien joueur de tennis américain qui n’est jamais entré dans le top 150, et qui a terminé sa carrière en février 2010.

Le natif d’Atlanta a remporté deux titres Futures et perdu deux finales Challenger, tout en ayant disputé sept matchs aux Majeurs. Classé 319e mondial, Scoville a joué contre le puissant Suisse au premier tour, donnant le meilleur de lui-même dans une défaite de 6-3, 6-2, 6-4, en une heure et 30 minutes.

Federer a sauvé deux points de breaks et en a converti quatre pour sceller l’affaire en un rien de temps. Jenkins a cependant réussi à obtenir quatre jeux dans le troisième set contre le meilleur joueur du monde, pour donner à la foule de quoi se réjouir.

Treize ans plus tard, Jenkins travaille en tant qu’entraîneur-chef associé à l’Oklahoma State University, expérimentant la vie d’entraîneur après avoir terminé sa carrière mais tout en se souvenant encore du match contre Federer.

Scoville a déclaré que vous vous sentiez toujours sous pression en jouant contre Federer, car il planifie toujours le prochain coup, avec une longueur d’avance sur vous. Contrairement à l’Américain, Federer est actif à l’âge de 39 ans, même s’il n’a joué qu’un seul tournoi en 2020 et qu’il ravaille sur un retour qui devrait avoir lieu en janvier de l’année prochaine.

Roger est toujours classé 4e grâce à tous les points qu’il a remportés en 2019, en ne concourant qu’à l’Open d’Australie en janvier et en sautant le reste de 2020 après deux chirurgies du genou.

Scoville Jenkins a affronté Roger Federer à l’US Open 2007

La première chirurgie a eu lieu en février et Roger a voulu rejouer en juin. La douleur n’a pas pu disparaître et le Suisse a subi une nouvelle opération en mai, pour sauter finalement le reste de la saison et tourner son attention vers 2021.

Roger fait partie des neuf joueurs les plus anciens du classement ATP et il est de loin le mieux classé, tout en se battant toujours pour les couronnes Majeurs et kes Masters 1000 contre des adversaires beaucoup plus jeunes que lui.

“Vous vous sentez toujours sous pression, comme si vous ne faites pas quelque chose. Il frappera alors un excellent coup droit croisé ou descendra la ligne ou coupera court, pour ensuite me tirer vers le haut de la ligne.

(Dans cette situation) Je dois être sur l’offensive, vous ressentez tellement de pression pour faire quelque chose, sinon il vous mettra dans l’embarras. Je dirais que la chose la plus importante avec Roger Federer est que vous jouez aux échecs avec lui, et il a toujours une longueur d’avance sur vous, et vous le savez.

Vous voyez que chaque coup qu’il frappe sert à préparer le suivant, et quand je décide de le jouer, je pense que si je ne frappe pas assez bien, alors je sais déjà ce qu’il va me faire.

Je l’ai vu le faire à la télévision des millions de fois, et vous avez toujours l’impression qu’il réfléchit plus vite et vous dépasse ; il a une longueur d’avance sur vous”, a déclaré Scoville Jenkins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*