Les 12 Coups de midi accusée de racisme : Valérie Bègue réagit avec un doigt d’honneur


Valérie Bègue n’est pas contente et l’a fait savoir sur les réseaux sociaux. La belle Miss Réunion 2007 et Miss France 2008, profite actuellement d’un séjour sur l’île de la Réunion où son frère s’est marié il y a quelques jours. Un joli séjour entaché par une question polémique diffusée dans les 12 Coups de midi sur TF1.

Lundi 26 octobre 2020, la jolie brune a pointé du doigt une question posée dans le célèbre jeu présenté par Jean-Luc Reichmann : “A quoi peut-on parfois reconnaître un Réunionnais ?” Le candidat Clément avait le choix entre deux réponses : “Leur ongle très long”, soit “L’autre (réponse qui est alors cachée). Le jeune homme a alors répondu “l’autre” qui était, “Leur onzième doigt”. Selon le jeu télévisé animé par Jean-Luc Reichmann, la bonne réponse était donc “leur ongle très long”. Zette a alors expliqué que cela avait pour origine une mode venue de l’immigration chinoise, à visée utilitaire, pour récupérer le chanvre dans les lampes à huile. L’explication se termine par l’idée que des jeunes, Réunionnais donc, se laissent pousser l’ongle de l’auriculaire sans forcément connaître les aspects historiques mais juste pour le fun.

La maman de Jazz (8 ans), fruit de sa relation passée avec Camille Lacourt, a donc réagi à cette séquence. En story de son compte Instagram, elle a mentionné TF1 et Jean-Luc Reichmann et a déclaré : “Un exemple tristement banal de racisme.” Des mots écrits sur un imprim’ écran de la question et au-dessus duquel on pouvait également lire : “HONTEUX ! Vous êtes sérieux ?

Quelques minutes plus tard, alors qu’elle est assise dans une voiture, Valérie Bègue, lunettes de soleil sur le nez et le sourire aux lèvres, se prend en photo en faisant un doigt d’honneur. “Il est long cet ongle ?” écrit-elle avec le hashtag, “fière d’être réunionnaise”.

CSA saisi et une plainte bientôt ?

La séquence en question a été diffusée le 24 octobre sur TF1 ce qui n’a pas échappé à la presse locale qui s’est insurgée tout le week-end. L’Union des Étudiants Réunionnais de l’Hexagone a aussi saisi le CSA. “Dans cette triste affaire, nous avons manifestement assisté à une sordide scène de racisme, diffusée à une heure de grande écoute, impliquant un public très large’ A travers la question ‘à quoi reconnaît-on un Réunionnais ?’, les Réunionnais sont essentialisés. (…) Par ailleurs, il est également suggéré par l’émission que le peuple réunionnais serait reconnaissable par une différence génétique : ‘leur 11e doigt’. Cette association douteuse entre les Réunionnais et leur ’11e doigt’ nous rappelle l’argumentaire des auteurs racialistes du XIX siècle suggérant une hiérarchisation entre les races, mêlant assertions scientifiques et préjugés populaires“, a déclaré le président de l’association, Valentin Chambon sur le compte Facebook de l’association. Il envisage d’ailleurs aussi de déposer une plainte auprès du Procureur de la République avec constitution de partie civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*