Petit Vampire, cousin mordant du Petit Nicolas


Joann Sfar adapte au cinéma son héros fétiche imaginé il y a plus de vingt ans. En passant par le tamis de l’enfance et de la poésie l’aura négative de ce sombre personnage, il signe un joyeux divertissement familial.

Créé en 1999 par Joann Sfar, le personnage de Petit Vampire est un drôle de mini-héros aux vertus cathartiques et à l’esthétique surréaliste.
Créé en 1999 par Joann Sfar, le personnage de Petit Vampire est un drôle de mini-héros aux vertus cathartiques et à l’esthétique surréaliste. )2020 JOANN SFAR’S MAGICAL SOCIETY STUDIOCANAL LA CIE CINEMA et PANACHE PRODUCTIONS FRANCE 3 CINEMA STORY RTBF

Les bons films de vampires pour enfants ne sont pas légion. Celui-là fait exception. Certes, les enfants ont toujours aimé les monstres (loups-garous, sorcières, fantômes, vampires, goules ou dragons…) et la trilogie Transylvania a même montré la voie, il est pourtant assez rare de réaliser un dessin animé avec un vampire héroïque. Dans les années 1960, les films d’horreur de la Hammer avec Christopher Lee sont passés par là. Sans oublier Entretien avec un vampire de Neil Jordan ou le Dracula de Coppola. Ils ont fait de ce personnage, jadis popularisé par Bram Stoker, un monstre sexué, assoiffé de sang, qui dort dans un cercueil, ne se montre que la nuit, et surtout s’attaque avec jubilation au frêle cou des jeunes filles en fleurs.

Après cela, comment se débarrasser de la mauvaise réputation qui frappe le méphitique buveur de sang? C’est justement le défi qu’a relevé, il y a plus de vingt ans, le dessinateur de bande dessinée Joann Sfar. En 1999, il a créé le personnage de Petit Vampire,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à
découvrir.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*