Simona Halep secoue un départ lent avec une finition dominante au premier tour de Roland-Garros


PARIS – Simona Halep, tête de série a remporté 10 matchs consécutifs en battant Sara Sorribes Tormo 6-4, 6-0 pour atteindre le deuxième tour de Roland-Garros dimanche et étendre sa séquence de victoires à 15 matchs.

Vêtu d’épais leggings noirs et d’un maillot rose à manches longues pour lutter contre les conditions froides du court Philippe Chatrier, le champion 2018 a commis une série d’erreurs directes et traîné 4-2.

Mais ensuite, elle a trouvé sa gamme, remportant le premier set avec une prise pour l’amour et scellant la victoire sur sa première balle de match lorsque son adversaire espagnole a coupé un coup droit large.

Elle est classée deuxième mais classée première à Roland Garros parce que le champion en titre Ash Barty a sauté à Paris en raison de problèmes de coronavirus. Halep a remporté des titres sur terre battue à Prague et à Rome et sa course gagnante – interrompue par la pandémie – remonte à février.

Elle affronte ensuite la paysanne Irina-Camelia Begu ou Jil Teichmann de Suisse.

Simona Halep a rampé sur un trou de 4-2 en remportant les 10 derniers matchs en route vers une victoire au premier tour à Roland Garros. Anne-Christine Poujoulat / AFP via Getty Images

Halep n’était pas le seul à s’habiller chaud dans le froid.

Sur Court Suzanne Lenglen, finaliste de l’US Open Victoria Azarenka a connu une température très différente de celle de Flushing Meadows il y a seulement deux semaines.

Azarenka, dixième tête de série, a fulminé lorsque les officiels du match ne l’ont pas immédiatement envoyée avec son adversaire Danka Kovinic retour au vestiaire lors d’une interruption de pluie.

«Je vais être gelée», se plaignit-elle. « Non. Je n’attends pas ici quelques minutes parce que j’ai froid. Il fait huit degrés, huit degrés, j’habite en Floride, je suis habitué au temps chaud. »

Avant de quitter le court, Azarenka a grommelé « c’est ridicule. Il fait trop froid … A quoi ça sert? Assis ici comme des canards. »

Pourtant, elle a fait un travail court de son match, battant Kovinic 6-1, 6-2. Elle fait ensuite face à Venus Williams ou Anna Karolina Schmiedlova, qui disputaient leur match plus tard dimanche.

Les restrictions de coronavirus signifient que seulement 1000 personnes sont autorisées par jour au tournoi dans l’ouest de Paris.

La Belge Elise Mertens – la 16e tête de série – a mieux réussi en battant la Russe Margarita Gasparyan, 122e, 6-2, 6-3.

Les informations de l’Associated Press ont été utilisées dans ce rapport.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*