le Bal de l’Opéra de Vienne annulé, une première depuis 1991


Le célèbre Bal de l’Opéra de Vienne n’aura pas lieu en février prochain à cause de la pandémie de coronavirus, a annoncé le gouvernement autrichien mercredi. L’événement n’avait jusqu’à présent été annulé qu’une fois depuis 1956, lors de la guerre du Golfe en 1991.

Face à l’augmentation du nombre de nouveaux cas, le gouvernement autrichien a décidé de prendre de nouvelles mesures. «En raison de la situation sanitaire, il serait irresponsable d’organiser le Bal de manière normale», a expliqué le chancelier Sebastian Kurz devant la presse à la sortie du conseil des ministres.

Ce Bal, initialement prévu pour se tenir le 11 février à l’Opéra de Vienne, est l’un des rendez-vous annuels mondains les plus attendus des élites politiques, économiques et artistiques européennes. «L’événement nécessite une longue période de préparation et pour le moment, on ne peut pas dire s’il sera possible d’accueillir 7000 personnes pour danser», a déclaré la secrétaire d’État à la culture, Andrea Mayer.

Nous espérons tous pouvoir organiser un autre superbe Bal de l’Opéra en février 2022

Bogdan Roscic, le directeur du Staatsoper de Vienne.

«Nous sommes tous très tristes que le Bal de l’Opéra, qui est un grand rendez-vous annuel de l’Opéra d’État de Vienne, ait dû être annulé en raison de la situation actuelle. Nous espérons tous pouvoir organiser un autre superbe Bal de l’Opéra en février 2022», écrit dans un communiqué Bogdan Roscic, le nouveau directeur du Staatsoper de Vienne.

Cette annulation s’applique également aux deux représentations de La Flûte enchantée pour les enfants, qui devaient avoir lieu dans la foulée. L’Opéra de Vienne sera ainsi libre pendant quatre jours. «Nous profiterons de cette période pour proposer un programme alternatif, avec une attention particulière pour le jeune public. Il est donc important que la décision d’annuler soit prise tôt», explique la direction dans son communiqué.

Manque à gagner important

Habituellement, la saison des bals viennois constitue une manne financière. Mais au début du mois, l’emblématique palace Sacher, où se déroule traditionnellement le début de la soirée pour de nombreux hôtes de marque, a annoncé le licenciement du quart de ses employés, soit une centaine de personnes. La direction a évoqué la désertion de la clientèle internationale.

Pour l’Opéra de Vienne, l’annulation du bal occasionne aussi un manque à gagner important, que la secrétaire d’État à la culture s’est engagée à compenser. Andrea Mayer précise que cette décision n’aura pas d’impact sur les opéras et les concerts prévus au Staatsoper, qui se poursuivent avec les précautions sanitaires de rigueur. Mercredi, l’Autriche, qui compte 8,8 millions d’habitants, avait enregistré plus de 40.000 cas de contamination au coronavirus. Le pays déplore 777 morts.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*