La somptueuse poésie ludique de Jean Dobritz


Le dessinateur publie un nouveau recueil, «Dégâts des zoos», et une exposition lui est consacrée au festival international du dessin de presse en Haute-Vienne.

Dobritz

Il a la poésie et l’humour chevillés au trait. Chacun de ses dessins fait tour à tour rire, puis réfléchir. Mais avant tout, ils sont d’une beauté graphique à couper le souffle. Le dessinateur Jean Dobritz (qui fut longtemps notre chaleureux confrère au Figaro) prouve une nouvelle fois tout son talent dans son nouveau recueil de dessin d’humour, Dégâts des zoos.

À l’occasion du 39e Salon international du dessin de presse à Saint-Just-le-Martel (Haute-Vienne), une belle exposition lui est consacrée, où le public pourra admirer plus d’une soixantaine de ses œuvres.

«Je suis ravi d’être invité à ce festival auquel je tiens tout particulièrement, précise Dobritz, avec son bon sourire tranquille. Même si ce bourg situé à une trentaine de kilomètres de Limoges se tient à l’écart des grands itinéraires touristiques… Et même si cette année, en raison de la pandémie, ne seront présents qu’une centaine de dessinateurs de presse français, je trouve important de faire le voyage de Saint-Just-le-Martel.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 61% à
découvrir.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*