Camélia Jordana et la polémique anti-flics : elle calme le jeu !


En mai dernier, Camélia Jordana avait offert à On n’est pas couché son ultime polémique avant que l’émission ne tire définitivement sa révérence. La star du film Le Brio déclarait alors : « Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie (…) Aujourd’hui, j’ai les cheveux défrisés. Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France. » S’étaient ensuivies une polémique sur les réseaux sociaux et une confrontation par médias interposés avec le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. La jeune femme est revenue sur l’affaire…

Invitée d’Europe 1 ce lundi 6 juillet 2020, au micro de Pascale Clark, Camélia Jordana n’a pas échappé aux questions sur la polémique née de ses propos, qui avaient alors participé à une petite musique anti-flics qui monte dans le pays depuis un certain temps. « Je ne suis pas contre la police, je suis contre la mauvaise police et il y en a vraiment une« , a-t-elle clamé. Et l’artiste de 27 ans, découverte grâce à l’émission Nouvelle Star en 2009, n’est pas du genre à balancer des briques sur les policiers ou à casser des vitrines pour clamer sa colère ; des débordements d’ailleurs souvent attribués aux black blocs qui viennent gâcher des manifestations pacifiques… « Ma voix est une arme citoyenne« , a-t-elle ainsi souligné. Ainsi, elle profite en tant qu’artiste de l’attention des médias et de ses réseaux sociaux pour partager ses combats. Engagée, elle avait récemment pris part au mouvement de soutien pour Adama Traoré.

Camélia Jordana, que l’on peut retrouver au cinéma le 15 juillet dans le film La Nuit venue, a bien conscience que sa sortie sur les violences policières lui a désormais collé une étiquette. Qu’elle est devenue clivante. Mais pas question de regretter ! « Quand il y a une parole qui est dite, il y a forcément des choses qui ne plaisent pas. (…) Je dis ce que je pense et je l’ouvre dans la vie. Je ne comprends pas trop pourquoi je ne devrais pas le faire devant des caméras« , a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*