Pierre Perret, en verve et contre tout


PORTRAIT – Le chanteur fait un triomphe sur internet avec son nouveau tube, Les Confinis. Une chanson qui figurera sur le prochain album du chanteur, prévu avant ses concerts d’octobre à la salle Pleyel.

Pierre Perret, artiste populaire par excellence, n’a jamais vraiment eu les honneurs de la critique, ni été pris très au sérieux par ses pairs.
Pierre Perret, artiste populaire par excellence, n’a jamais vraiment eu les honneurs de la critique, ni été pris très au sérieux par ses pairs. Jean-Christophe Marmara/JC MARMARA / LE FIGARO

Mise en ligne le 9 juin dernier sur la plateforme YouTube, la chanson cumule déjà plus de 2 millions de vues. Et ce n’est pas fini! «Les confinis», nouveau titre de Pierre Perret, est parti pour être le tube de l’été. Une belle prouesse pour le chanteur, qui va fêter ses 86 ans prochainement, et dont la verve est intacte après plus de soixante années de carrière.

Ce coup de gueule salutaire dans la France de l’après-confinement lui a été inspiré par les errements des autorités face à la pandémie. «Je n’aime pas écrire les chansons trop vite mais celle-ci est venue en trois semaines, à chaud. À chaque fois que je voyais la Sibeth fringuée avec son rideau, elle sortait une connerie. C’était tellement burlesque. Ils ont fait du mal ces gens: certains sont morts à cause de leur bêtise, du manque de masques, du manque de moyens. On n’a pas le droit de traiter ainsi les infirmières et de tous ceux qui se sont décarcassés dans les hôpitaux» sourit-il, heureux de son coup comme un gamin facétieux

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à
découvrir.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*