La matinale de Crumpa, spécial duel NBA / COVID-19 : les joueurs payés normalement le 15 avril, le Heat recycle ses invendus en masques


Comme vous le savez, la NBA est à l’arrêt pour cause de COVID-19. Pendant cette suspension exceptionnelle, l’actualité sera beaucoup dominée par le coronavirus, alors on a estimé nécessaire de rassembler les différentes informations dans une matinale que vous pourrez retrouver chaque… matin. Merci Captain Obvious. Le but ? Vous informer au mieux sur le sujet, sans pour autant vous submerger d’articles COVID-19. Allez, voici les dernières infos à connaître.

# Les joueurs payés à 100% jusqu’au 15 avril

Parmi les grosses incertitudes qui entourent la situation actuelle se pose la question des salaires. La NBA et le syndicat des joueurs sont actuellement en pleines négociations mais les salaires dus le 15 avril prochain seront versés entièrement. Par la suite, les futurs paiements devraient être inférieurs en conséquence directe du nombre de matchs annulés pour éviter aux joueurs d’avoir à rembourser trop d’argent à leur franchise par la suite dans le cas d’une annulation de la saison.

Si vous voulez plus de détails sur les négociations en cours et les enjeux de ces discussions, c’est par ici !

# Deux équipes initialement non favorables à une suspension de la saison

Dans un long article qui revient sur les coulisses du match où tout a basculé lorsque Rudy Gobert a été testé positif au coronavirus juste avant la rencontre du Jazz à Oklahoma City, The Athletic indique que deux franchises étaient dans un premier temps contre la suspension de la NBA malgré le diagnostic du Français. A la fois peu mais aussi alarmant selon comment on voit les choses. Une question de point de vue sans doute. Par la suite, de nombreux autres joueurs d’autres franchises seront également testés positifs, laissant imaginer les dégâts qui auraient donc pu être causés si les matchs avaient continué à se jouer durant quelques jours supplémentaires.

# Le garde du corps de DMC, Draymond et Rajon décédé

Parmi les nombreuses victimes du COVID-19 depuis le début de la pandémie compte aussi désormais Noordin Said, le garde du corps de DeMarcus Cousins, Draymond Green et Rajon Rondo. Un coup de plus à encaisser pour Boogie qui vit décidément des temps bien difficiles.

« Je suis inconsolable. C’était un bon mec, un vrai gars. Il prenait son job sérieusement et le faisait avec classe. Il était un super professionnel et il donnait toujours de bons conseils en tant que père de famille. C’était un OG. Ça fait mal.

Said avait assuré la sécurité personnelle de DMC lors du All-Star Weekend 2015 à New York, aux JO 2016 à Rio et lors du All-Star Weekend 2017 à New Orleans. Il avait également été embauché par le chien de garde des Warriors durant les Playoffs 2018 et travaillait pour RR9 lors des matchs à domicile cette saison. Rien que pour avoir supporté tous ces caractères difficiles et gagné leur confiance, il aurait mérité une médaille.

# Le Heat réutilise ses invendus pour en faire des masques

Chaque bout de tissu peut aider en ces temps difficiles et le Heat a décidé de mettre la main à la poche en cédant l’équivalent de 100 000 dollars de produits dérivés à une entreprise de textile pour les transformer en 7 000 masques qui seront ensuite donné au corps médical du Sud de la Floride.

C’est officiel, les docteurs de Miami seront les plus swag du monde désormais…

# 61% des fans de sport de retourneront pas dans les salles avant de s’être faits vacciner

Alors que les recherches se poursuivent afin de trouver un vaccin contre le coronavirus, un panel de fans de sport habitué à se rendre à des événements en live a rejeté en masse l’idée de se rendre à nouveau dans un stade tant qu’ils ne seront pas immunisés contre le virus. A 61%, les personnes interrogées dans le cadre de cette étude menée à l’université de Seton Hall indiquent donc qu’elles resteront à la maison en attendant la mise à disposition d’un vaccin. Si la NBA n’envisageait pas encore de faire jouer des matchs à huis-clos, elle va devoir y réfléchir encore plus fortement. On peut aussi expliquer ces résultats par la vague qui est en train de se déferler sur les Etats-Unis, touchés à leur tour de plein fouet par le virus.

# Le United Center mis à contribution durant la pandémie

La maison habituelle des Chicago Bulls et des Blackhawks (NFL) a été réquisitionnée pour stocker de la nourriture collectée grâce aux différents dons effectués aux associations locales depuis le début de cette crise sanitaire. Ainsi, ce sont 350 tonnes de vivres qui sont actuellement stockés par le Greater Chicago Food Depository sur le parquet mythique en attendant de pouvoir être distribués aux foyers dans le besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*