Laurent Ournac, papa reconverti en prof : « Pas toujours simple… »


Le confinement a du bon. Il permet de faire réaliser à la population l’importance et la nécessité de bon nombre de métiers jusqu’à présent trop souvent sous-estimés. Caissiers, soignants… ils ont tous le courage de poursuivre leur activité tant bien que mal. Mais pour les enseignants, il est devenu impossible de donner leurs cours. Le Covid-19 a entraîné la déscolarisation de 87% des jeunes dans le monde, soit plus de 1,5 milliard d’enfants, adolescents et étudiants. Ces derniers sont donc désormais livrés à eux-mêmes ou à leurs parents pour poursuivre leurs études. Qu’ils soient cadres, journalistes ou mêmes acteurs, ces derniers sont devenus profs. Laurent Ournac n’échappe pas à cette reconversion temporaire.

Le comédien de 39 ans se retrouve à la maison à faire l’école à sa fille Capucine, 7 ans. Sur Instagram ce jeudi 2 avril 2020, il a expliqué comment se déroulaient ses journées. Et au vu de la photo de lui postée où il apparaît au bout du rouleau, ce n’est pas un exercice facile. « Ce matin, c’est math à la maison ! Pas toujours simple de trouver les bons mots pour être pédagogue , mais ces moments sont importants. Important pour garder le rythme et une routine scolaire. Important de continuer un apprentissage sans donner l’impression aux enfants que tout s’arrête d’un coup« , écrit-il en légende.

L’occasion pour la star de Camping Paradis d’exprimer toute son admiration pour le corps enseignant. « Nous ne serons pas, nous parents, des instits ou des profs de substitution. C’est un métier, le plus beau métier du monde, diront certains. Alors merci à tout le personnel éducatif qui comme les soignants se battent avec souvent peu de moyens pour éduquer la génération future. Ils devront changer les choses et il y a du boulot !« 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*