Igor Bogdanov papa de six enfants : sa relation distante avec son fils aîné


Leur physique atypique fascine autant qu’il séduit. Les frères Bogdanov ont certes des vies sentimentales diamétralement opposées, mais on peut dire qu’Igor est un véritable bourreau des coeurs. Dernièrement, c’est au bras de la jeune Julie Jardon qu’on l’a vu roucouler – malgré des hauts et des bas. Mais cette idylle est bel et bien terminée, le scientifique télévisé le confirme. « On a une relation de confiance et d’amitié profonde, explique-t-il dans les colonnes d’Ici Paris. On est solidaires l’un de l’autre, on n’est pas amants.« 

Igor Bogdanov s’est mis en couple avec Julie Jardon, de quarante-quatre ans sa cadette, après s’être séparé d’Amélie de Bourbon-Parme. Leur amour est resté secret pendant deux ans, avant de voler en éclats, après quelques allers-retours. Mais les ruptures, c’est son rayon. Le présentateur s’est marié à deux reprises, mais il a toujours su gérer les séparations dans le respect. « J’ai de bonnes relations avec mes ex, précise-t-il. Transformer une relation en amitié durable, c’est fondamental. » Il faut dire qu’il est très lié à ses anciennes compagnes puisqu’il a eu, au total, six enfants.

De sa dernière relation avec Amélie de Bourbon-Parme, Igor Bogdanov a eu Alexandre (8 ans) et Constantin (5 ans). De ses amours avec Ludmillat d’Outremont sont nés Sasha (30 ans), Anna (29 ans) et Wenceslas (25 ans). Il a également un fils aîné de 44 ans, Dimitri, issu de son union avec la comédienne Geneviève Grad. Hélas, ce dernier lui donne moins de nouvelles. « Je le vois peu, mais je l’aime beaucoup, indique-t-il à Ici Paris. Il me ressemble, de même qu’à son petit frère Alexandre. Je suis très proche des trois grands et des petits. »

Du côté de Grichka, en revanche, c’est la disette. Si les deux frères ont partagé une attirance commune pour la même fille à l’âge de 15 ans, il ne semble plus vraiment intéressé par les romances depuis. « Je suis fondamentalement un théoricien et Igor un praticien, se justifie-t-il. Il a fait une thèse de physique. Je suis très abstrait. Lui, concret. J’ai la tête dans les étoiles, et Igor les pieds sur terre. Je suis dans un dialogue solitaire. » Désolé, mesdemoiselles…

Retrouvez l’interview intégrale d’Igor et Grichka Bogdanov dans le magazine Ici Paris n°3900 du 01 avril 2020.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*