Jessica Thivenin, son fils Maylone hospitalisé : « J’arrive à ne plus paniquer »


Le quotidien de Jessica Thivenin et de son mari Thibault Garcia est régulièrement perturbé par les nombreux allers-retours de Maylone à l’hôpital. Le bambin à peine âgé de cinq mois est victime de soucis de santé depuis sa naissance. Entre ses étouffements, son atrésie de l’oesophage ou encore sa récente bronchiolite, les coups de frayeurs n’ont pas manqué. Pour autant, sa célèbre maman refuse de se laisser abattre, et à raison. Si elle reconnaît avoir des coups de moue et se laisser aller à pleurer de temps à autre, Jessica Thivenin ne perd pas espoir. Sur Snapchat vendredi 13 mars 2020, elle a révélé son secret pour garder le sourire face aux épreuves.

« Je pense que je me persuade dans ma tête que c’est rien (…) Donc j’essaye toujours de voir le positif et Thibault aussi. Même à Maylone je lui dit que c’est rien, parfois quand on l’emmène à l’hôpital avec 40 de fièvre, qu’il toussait et qu’il s’étouffait avec ses glaires, qu’il avait du mal à respirer et qu’il me regardait en mode : ‘Ça va recommencer comme la dernière fois.’ Il a peur, à chaque fois qu’il commence à s’étouffer, il angoisse et du coup, je lui dis que c’est rien. Je le regarde, je ne panique pas, maintenant, j’arrive à ne plus paniquer. Thibault n’arrive pas encore à faire ça, mais moi, j’y arrive. Je le regarde et je lui dis : ‘Maylone, c’est rien du tout, donc calme-toi, maman elle ne panique pas donc tu ne paniques pas. Tout va bien se passer, c’est rien du tout et voilà.’ Et en fait, j’arrive à me persuader dans ma tête. »

Une belle façon de positiver en attendant que cette mauvaise passe ne devienne plus qu’un mauvais souvenir. « On ne peut rien faire à part attendre. C’est forcément plus sympa d’attendre en souriant, en rigolant, en parlant qu’en pleurant. » De plus, Jessica Thivenin peut compter sur le soutien des internautes, lesquels n’hésitent jamais à lui apporter du réconfort ou en lui faisant part de témoignages similaires. « C‘est aussi ça qui m’aide à me rassurer, je me dit qu’il y a des gens qui vivent des choses pires que nous donc on ne va pas se plaindre. » Une force de courage qui favorise certainement également la guérison du petit Maylone…



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*