Juliette Binoche « à la limite de l’humiliation » : ces scènes de nu dérangeantes


Au cours de cette interview, Juliette Binoche évoque également son soutien apporté aux gilets jaunes. « Un film est déjà une position politique. J’ai trouvé important de soutenir les gilets jaunes à un moment où ils étaient très méprisés. On se doit d’aider ceux qui sont en difficulté« , a-t-elle réitéré, en précisant qu’elle a elle aussi enchaîné les petits boulots étant plus jeune.

Celle qui défend aujourd’hui son film, La Bonne Épouse, n’en a jamais été une. « Je n’ai jamais été mariée. Je n’ai jamais connu ce sentiment d’être protégée ou de traverser une vie à deux. Je n’ai jamais rencontré un homme avec qui me sentir vraiment en couple au point de l’épouser. J’ai aimé, mais je n’ai jamais rencontré cet homme-là« , confie-t-elle à Marie Claire. Très discrète sur sa vie privée, elle racontait au Journal du dimanche qu’elle avait « une relation amoureuse qui commence à durer« . Peut-être est-ce le bon ?

Retrouvez l’interview de Juliette Binoche en intégralité dans le dernier numéro de Marie Claire, paru le 5 mars 2020.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*