“Pourquoi soutenir Hongkong, c’est soutenir la liberté”: Joshua Wong, une figure libre


Alors que la contestation sur l’île est entrée dans son neuvième mois, le héros de la révolution des parapluies publie un livre manifeste. Extraits exclusifs.

“Je m’appelle Joshua Wong. Mon matricule de prisonnier était le 4030XX. Et voici mon histoire.” Ainsi commence La Parole enchaînée, le livre manifeste du héros de la “révolution des parapluies”, qui sort ce 26 février, et dont L’Express publie ces extraits en exclusivité. Un récit édifiant, tant l’histoire de ce militant hongkongais, prêt à tout pour faire triompher ses idéaux démocratiques, est exemplaire. Né en 1996, ce jeune hongkongais n’est âgé que de 8 mois lorsque le territoire de Hongkong est rétrocédé à la Chine par les Britanniques. A 14 ans, il mène sa première action politique. En 2012, il parvient ainsi à mobiliser des dizaines de milliers d’élèves et de parents contre un projet de réforme d’éducation scolaire soutenu par Pékin. Un “lavage de cerveau” prochinois, dénonce le jeune garçon, qui obtient gain de cause. C’est à cette époque que ce chrétien anglican – qui se dit très proche du cardinal Zen, la bête noire de Pékin – se forge une conviction : “Il ne suffit pas de prier et de lire la Bible, il faut aussi agir.”  

LIRE AUSSI >> Hongkong entre prières et colère  

Crumpa réserve cet article à ses abonnés.
Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous.

1er mois d’essai gratuit

puis 9.90 €/4 semaines sans engagement

Je m’abonne

Inclus dans l’abonnement Numérique & audio :

  • Magazine audio et magazine numérique augmenté
  • Accès illimité aux articles sans pub
  • « Ça reste entre nous »
  • « Réveil Express » & « Cette semaine dans Crumpa »
  • Masterclass de Crumpa
  • Regard d’archives

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*