Nicolas Mahut & Pierre-Hugues Herbert remportent un 2e titre à Rotterdam


Les Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont remporté leur deuxième titre à Rotterdam après avoir battu les qualifiés Henri Kontinen et Jan-Lennard Struff, en finale de double cette année lors du tournoi.

Mahut et Herbert, qui ont fait tout le chemin à Rotterdam il y a deux ans, n’ont pas défendu leur titre l’année dernière mais sont revenus au tournoi cette année, et ont devancé Kontinen et Struff par 7-5 (5) 4-6 10-7 pour tout gagner à nouveau.

Les Français ont explosé au début du premier set, mais ils ont ensuite enregistré trois points de set consécutifs lors du 10e jeu avant de réaliser leur premier set dans le tie-break pour remporter une première manche serrée.

Kontinen et Struff ont battu Herbert et Mahut dans le jeu d’ouverture du deuxième set et n’ont jamais été confrontés à un point de break pour forcer enfin un décideur. Seulement, ils n’ont pas réussi à remporter un set à leur tour alors que les Français transformaient un point de match lors du tie-break.

Ailleurs, Dominic Inglot et Aisam-Ul-Haq Qureshi ont tout gagné à l’Open de New York, tandis que Marcel Granollers et Horacio Zeballos ont fait tout le travail à Buenos Aires. Les fans de New York espéraient voir un duo local tout gagner, mais cela ne s’est pas produit puisque qu’Inglot et Qureshi ont devancé les Américains Steve Johnson et Reilly Opelka par 7-6 (5) 7-6 (6), pour gagner leur premier titre en équipe.

Johnson et Opelka se sont remis d’un break dans le premier set et ont même sauvé trois points de set consécutifs dans le tie-break, mais ils n’ont pas pu prendre le set numéro 1 au profit d’Inglot et Qureshi.

Johnson et Opelka sont ensuite revenus à deux reprises après un break dans le deuxième set, mais Inglot et Qureshi ont une fois de plus gardé leur concentration pour finir le travail au tie-break.

Pendant ce temps, à Buenos Aires, Granollers et Zeballos n’ont finalement pas payé le prix pour avoir raté autant d’occasions. Ces deux meilleures têtes de série étaient en hausse d’un set et ont eu un break dans le deuxième set, mais même cela ne leur a pas suffi pour réclamer une victoire en deux sets sur Guillermo Duran et Juan Ignacio Londero.

Granollers et Zeballos ont encore compliqué les choses lors du tie-break, mais tout s’est bien terminé pour eux, car ils ont enregistré trois balles de match dans le troisième set, avant de convertir leur sixième balle de match pour sceller la victoire par 6-4 5-7 18-16, en une heure et 46 minutes de jeu.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*