Pavlenski placé en garde à vue dans l’affaire des vidéos à caractère sexuel


L’artiste russe Piotr Pavlenski lors de son procès à Moscou, le 18 mai 2016 — ALEXANDER UTKIN AFP

Une garde à vue en chasse une autre. Placé en garde à vue samedi pour des violences datant du 31 décembre, Piotr Pavlenski a de nouveau été placé en garde à vue ce dimanche, cette fois dans le cadre de l’enquête ouverte après la plainte déposée par
Benjamin Griveaux, a appris 20 Minutes auprès du parquet de Paris.

C’est pour « atteinte à l’intimité de la vie privée et diffusion sans l’accord de la personne d’images à caractères sexuel » que cet artiste et militant russe est cette fois interrogé par la police.

Sa compagne aussi en garde à vue

Piotr Pavlenski avait été interpellé samedi après-midi et placé en garde à vue dans une autre procédure portant sur des violences commises le 31 décembre. Cette première garde à vue pour violences est donc suspendue, selon le parquet, pour l’interroger sur l’affaire des vidéos à caractère sexuel, dont il a revendiqué être à l’origine de la publication. Sa compagne a été placée en garde à vue samedi dans le cadre de la même enquête.

Au total, il ne peut pas rester plus de 48 heures en garde à vue, soit jusqu’à lundi après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*