Une journée dans la vie de Nagui


REPORTAGE – «N’oubliez pas les paroles», «Tout le monde veut prendre sa place», «Taratata», France Inter… À 58 ans, l’animateur et producteur est sur tous les fronts. Reportage dans les pas de ce pape du PAF.

1/11Nagui discute avec ses invités Dany Boon et Philippe Katerine quelques minutes avant le direct de «La Bande originale» sur France Inter. Émilie Geffray

«Vous avez de bonnes chaussures?» Suivre Nagui une journée demande bien plus qu’une solide paire de souliers. De la patience aussi et du souffle car l’animateur mène sa vie à un train d’enfer. Pas facile de le suivre entre France Inter, où il officie chaque matin, et les studios de La Plaine Saint-Denis, où s’enchaînent les tournages de «N’oubliez pas les paroles», «Tout le monde veut prendre sa place» et «Taratata» pour France 2. Sans oublier ses obligations de producteur.

Ses journées commencent tôt. D’abord pour embrasser ses filles avant leur départ pour le lycée et le collège et ensuite pour accompagner son fils à l’école primaire. Un rituel pour ce papa poule.

Mais avant d’avaler un léger petit déjeuner, il prend trente minutes pour faire quelques pompes et abdos au pied de son lit. Histoire de garder la ligne à 58 ans. Direction ensuite la Maison de la radio où, ce jour-là, à 9 heures, il enregistre exceptionnellement un numéro de «La Bande originale» diffusé le lendemain pour cause

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*