Boeing n’a reçu aucune commande en janvier, pour la première fois depuis 1962


Le constructeur américain continue sa traversée du désert, largement affaibli par la crise du 737 Max.

Par Le Figaro avec Reuters

Boeing avait déjà cédé le mois dernier sa place de premier constructeur à Airbus, qui a enregistré 274 commandes nettes en janvier 2020.
Boeing avait déjà cédé le mois dernier sa place de premier constructeur à Airbus, qui a enregistré 274 commandes nettes en janvier 2020. Lindsey Wasson/REUTERS

Pour la première fois depuis 1962, Boeing n’a reçu aucune commande en janvier, en raison de l’interdiction de vol imposée à son 737 MAX à la suite de deux catastrophes aériennes impliquant cet appareil.

Le constructeur américain n’a par ailleurs livré que 13 appareils le mois dernier. Un an plus tôt, il enregistrait encore 45 commandes nettes et livrait 46 avions.

Fragilisé par les déboires du 737 MAX, qui ont coûté plus de 18 milliards de dollars au groupe l’an dernier, Boeing s’est récemment séparé de son directeur général Dennis Muilenburg.

Son concurrent européen Airbus profite de la situation. Il a annoncé la semaine dernière un record de 274 commandes nettes au titre de janvier.

» À voir aussi – Pourquoi les Boeing 737 Max se crashent

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*