Bianca Andreescu: »J’ai hâte de jouer, mais je ne dois pas précipiter ma récupération »


La numéro six mondiale Bianca Andreescu n’était pas prête à faire son retour à l’Open d’Australie, aux prises avec une blessure au genou qui dure depuis novembre et les finales de la WTA.

La Canadienne de 19 ans a été l’une des meilleures joueuses de la saison précédente, gagnant près de 150 places au classement et remportant de grands titres à Indian Wells, Toronto et à l’US Open, devenant ainsi la première adolescente à remporter un titre majeur depuis 2006 !

Bianca a réalisé tout cela malgré le fait qu’elle ait manqué presque toute le tour entre avril et août, qu’elle ait été mise à l’écart à cause d’une blessure à l’épaule à Miami et qu’elle ne soit revenue à son meilleur niveau que pour le tour nord-américain.

Désireuse d’éviter d’autres blessures, la jeune fille a adopté un horaire léger après New York, mais cela n’a pas suffi à assurer sa sécurité. Elle a en effet subi une méchante blessure au genou contre Karolina Pliskova lors des finales de la WTA, qui l’a obligée à manquer à la fois la Classique ASB à Auckland et l’Open d’Australie, où elle aurait été l’une des favorites.

Aujourd’hui, Bianca fait de son mieux pour faire son retour lors du match de qualification de la Fed Cup contre la Suisse à Bienne, s’entraînant avec le reste de l’équipe canadienne et espérant se remettre à 100% et aider son pays à se qualifier pour la finale de la Fed Cup en avril à Budapest.

« Jouer me manque beaucoup ! Ce n’est pas facile parce que je suis à nouveau blessé, mais j’essaie de faire de mon mieux pour prévenir autant que possible. C’est difficile de rester sans rien faire et de rater l’Open d’Australie, surtout après L’année fantastique que j’ai connue en 2019 à l’US Open », a déclaré Andreescu avant de poursuivre, » J’ai très envie de recommencer à jouer.

Ne vous méprenez pas, je suis super contente pour tous ceux qui ont obtenu d’excellents résultats à l’Open d’Australie, en particulier Sofia Kenin ; elle a fait un travail fantastique pendant tout le tournoi, j’ai regardé beaucoup de ses matchs » La canadienne a continué:  » Je voulais être à Melbourne et c’était difficile de ne pas y aller.

S’il y a une chose que j’ai apprise en étant absente et en ne jouant pas, c’est de rester aussi patiente que possible parce que j’ai une longue carrière devant moi, je ne veux rien précipiter et rendre les choses encore pires qu’elles ne le sont » Bianca a conclut en précisant: ‘Je pense qu’il y a encore une chance pour moi de jouer ce week-end.

Nous n’avons pas encore pris de décision, mais j’espère que je pourrai jouer. Je crois que si je suis en bonne santé mentale, mon genou se remettra de lui-même, mais en même temps, je vais devoir faire des exercices pour assurer les résultats et me reposer, ce que j’ai fait depuis l’incident. Mais je pense que la partie mentale est une chose supplémentaire et celle qui m’aide le plus »



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*