Le conseil d’administration de la FKF ouvre une fenêtre de trois jours pour écouter les différends avant les scrutins répétés


Le nouveau conseil d’administration a fixé des dates pour que les aspirants déposent des plaintes s’ils ne sont pas satisfaits du registre du club pour l’exercice

Le conseil électoral de la Fédération kenyane de football (FKF) a ouvert une fenêtre de trois jours pour écouter les différends concernant le registre des clubs éligibles aux prochaines élections.

Selon un rapport publié sur le site Internet de la FKF, les trois jours tomberont du lundi 10 février au mercredi 12 février.

Le conseil d’administration avait publié le jeudi 6 février la liste des clubs éligibles sur son site Internet.

Selon la déclaration, les litiges liés au registre peuvent être soumis au conseil d’administration physiquement à FKF House, Goal Project ou par e-mail.

Les appelants qui ne sont pas satisfaits des décisions de la Commission peuvent demander un recours au Comité d’appel du 13 février au février moyennant le paiement d’une taxe, comme le stipule le Code électoral de la FKF.

Les litiges peuvent être soumis via l’adresse e-mail du comité et la liste finale des clubs éligibles sera publiée le dimanche 16 février.

Le nouveau conseil d’administration, sous la direction de Kentice Tikolo, a déjà rendu public le calendrier électoral qui servira à guider les délais dans lesquels le processus électoral sera mené.

De plus, le Conseil a publié la liste préliminaire des clubs pour voter, les règlements pour guider le processus ainsi que les formulaires de nomination et les listes de contrôle que les aspirants devraient télécharger, remplir et soumettre dans les délais fixés.

“Nous avons une feuille de route claire pour ce processus électoral, que nous devons entreprendre dans les délais fixés par la FIFA”, a déclaré le président du conseil d’administration, Tikolo. Objectif.

La période de nomination du comté devrait débuter le 13 février, après quoi le conseil d’administration vérifiera les candidats intéressés et publiera une liste préliminaire.

Le Comité exécutif national (NEC) et le processus de nomination présidentielle suivront ensuite, mi-février.

L’article continue ci-dessous

Une fenêtre d’appel sera ouverte pour les candidats qui ne sont pas satisfaits des décisions du Conseil, après quoi une liste finale des candidats sera publiée conformément au calendrier.

Le conseil formera ensuite les directeurs du scrutin qui auront pour mandat de procéder aux nouvelles élections.

Le président de la FKF, Nick Mwendwa, est prêt à briguer un nouveau mandat, mais il est déjà confronté à de sérieux défis de la part de l’ancien patron de la FKF, Sam Nyamweya, Omondi Aduda, Robert Asembo et de l’ancien gouverneur du comté de Vihiga, Moses Akaranga.

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*