Célébrer le Mois de l’histoire des Noirs avec un regard sur les artisans du cinéma influents


Que savez-vous de Kris Bowers, Ruth E. Carter, Hannah Bleacher ou Joi McMillon? En l’honneur du Mois de l’histoire des Noirs, Crumpa met en lumière quelques-uns des nombreux artisans afro-américains qui méritent d’être reconnus.

Carter et Bleacher ont tous deux marqué l’histoire en 2019 en remportant des Oscars pour leur travail sur «Black Panther». Carter est devenue la première femme afro-américaine à remporter un Oscar dans les 91 ans d’histoire de l’Académie pour la conception de costumes, Bleacher est devenue la première femme africaine- Femme américaine à gagner pour la conception de la production.

Carter a plus de 65 crédits à son actif, créant l’esthétique visuelle de “The Butler” de Lee Daniel et de “Marshall” de Reginald Hudlin. Carter est une collaboratrice fréquente des films de Spike Lee et a commencé à travailler avec lui sur “School Daze”. Carter a également reçu une nomination pour «Malcolm X» de Spike Lee (1992), mais c’est en créant le look futuriste de Wakanda dans «Black Panther» qui marquera sa place dans les livres d’histoire.

Elle s’est récemment associée à H&M, faisant des progrès dans le monde de la mode avec sa première collection en devenant la première créatrice de costumes à créer pour la marque. Appelée Ruthless, la ligne sera lancée jeudi.

Carter rend également hommage à son mentor, Lee. Dans «Do The Right Thing», DJ Love Daddy signe avec «C’est la vérité, Ruth». Elle utilise le slogan sur certains des pulls molletonnés de la collection.

Ernest Dickerson est un autre collaborateur fréquent aux côtés de Spike Lee. Il a travaillé sur des courts métrages vidéo et “Tales from the Darkside” en tant que directeur de la photographie avant de passer à l’objectif de Lee “She’s Gotta Have It”.

Mis à part le tournage de films et de vidéos, Dickerson prend également le pas derrière la caméra pour diriger et a travaillé sur “ER”, “Last Man Standing”, “The Walking Dead” et “The Man in the High Castle”.

Kris Bowers photographié au Variety PMC Studio à Los Angeles pour Variety

Kris Bowers photographié au Crumpa PMC Studio à Los Angeles pour Crumpa

Bowers a reçu une nomination aux Primetime Emmy pour avoir marqué l’épisode deux de la série d’Ava DuVernay «Quand ils nous voient». Dans l’épisode, il a utilisé le silence pour avoir un impact, en particulier lorsque Patricia Meili se rend au stand pour témoigner. Bowers utilise le silence pour créer des tensions. Ailleurs, il s’inspire de la fin de l’épisode pour créer la partition et les motifs de Yusef et Kevin.

Bowers a plus de 29 crédits à son actif et sa musique peut être entendue sur «Raising Dion» et la prochaine «Mrs. Amérique.”

Bradford Young est devenu le premier Afro-américain à être nominé pour une cinématographie exceptionnelle pour son travail sur «Arrival». Young a également tourné «A Most Violent Year», «Solo: A Star Wars Story» et «Selma».

Dans «Arrivée», Young baigne le film dans la lumière naturelle. Lorsque Louise (jouée par Amy Adams) est dans ses appartements, l’ambiance est sombre et la lumière est absorbée. Au fur et à mesure que le film progresse et que Louise apprend plus sur les extraterrestres, son attitude change et l’éclairage de Young change, reflétant davantage au fur et à mesure qu’elle apprend.


CRÉDIT: David Vintiner pour Crumpa

Kira Kelly a travaillé aux côtés d’Ava DuVernay, mettant en scène le puissant «13e» en 2016 et elle tourne régulièrement des épisodes de «Queen Sugar». Nous ne regardions pas seulement une tête qui parlait, nous regardions ce pionnier et pionnier captivant à travers le travail de Kelly.

Joi McMillon est passé du montage de courts métrages à des séries télévisées à travailler aux côtés de Barry Jenkins. McMillon a édité le «Moonlight» et «Si Beale Street pouvait parler», oscarisé. Plus récemment, elle a édité le tube de Sundance, «Zola».



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*