Les États-Unis battent le Canada pour remporter le tournoi de qualification olympique de la CONCACAF


Les buts de Lynn Williams, Lindsey Horan et Megan Rapinoe en seconde période ont aidé l’équipe nationale féminine des États-Unis à remporter le tournoi de qualification de la CONCACAF pour les Jeux olympiques de 2020 en battant le Canada 3-0 en finale à Carson, en Californie, dimanche.

Le but de Williams à la 60e minute a placé les États-Unis en tête et a marqué le premier score accordé par les Canadiens dans le tournoi de cinq matchs. Horan a prolongé l’avance au 71e et Williams a établi Rapinoe au 87e.

Alyssa Naeher a réalisé trois arrêts alors que les États-Unis ont dominé l’opposition 24-0.

Chaque équipe s’était déjà qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo cet été grâce à ses victoires en demi-finale vendredi – les États-Unis 4-0 contre le Mexique et le Canada une victoire 1-0 contre le Costa Rica.

Les Américains, qui ont une fiche de 25-0-3 à leurs 28 derniers matchs, n’ont jamais perdu de qualification olympique régionale. Les États-Unis ont participé à six Jeux olympiques, remportant quatre médailles d’or (1996, 2004, 2008 et 2012) et une d’argent en 2000, mais ont été éliminés en demi-finale de 2016 par la Suède.

Le Canada a été médaillé de bronze en 2012 et 2016.

Chaque équipe avait bonne mine en première mi-temps. Christen Press a inscrit son sixième but en tournoi mais un tir de loin a touché la barre transversale à la 33e minute et peu de temps après, elle a raté un filet ouvert à 30 mètres.

La Canadienne Christine Sinclair, qui a inscrit trois buts en qualification et est la meilleure joueuse de tous les temps avec 186 buts, a pris la défense des États-Unis et a imposé un arrêt de Naeher à la 39e minute.

La percée a provoqué un chiffre d’affaires dans la surface et Williams a rapidement tiré son neuvième but international et le troisième en qualifications.

Horan a marqué son sixième but dans le tournoi grâce à une solide accumulation. Samantha Mewis a envoyé un centre dans la surface où Williams a frappé le ballon à Horan pour le but.

Rapinoe a obtenu son 51e but de tous les temps en terminant une passe de Williams, qui a récolté quatre mentions d’aide lors des éliminatoires.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*