Shanghai aidera Tesla à reprendre sa production dans un contexte de propagation des coronavirus


Par Brenda Goh et Samuel Shen

SHANGHAI (Reuters) – L’usine du constructeur automobile américain Tesla dans le centre financier chinois de Shanghai reprendra sa production le 10 février avec une aide pour l’aider à faire face à une épidémie de coronavirus en expansion, a déclaré samedi un responsable du gouvernement de Shanghai.

De nombreuses usines à travers la Chine ont fermé fin janvier pour les vacances du Nouvel An lunaire qui devaient initialement se terminer le 30 janvier, mais qui ont été prolongées dans le but de contenir la propagation du nouveau virus pseudo-grippal qui a tué plus de 700 personnes.

Tesla a averti le 30 janvier qu’elle verrait un retard de 1 à 1,5 semaine dans la montée en puissance des voitures Model 3 construites à Shanghai en raison de l’épidémie, qui a gravement perturbé les communications et les chaînes d’approvisionnement à travers la Chine.

Le vice-président de Tesla, Tao Lin, a déclaré cette semaine que la production reprendrait le 10 février et que les livraisons de voitures de l’usine seraient temporairement retardées.

“Compte tenu des difficultés pratiques rencontrées par les principales entreprises manufacturières, y compris Tesla, pour reprendre la production, nous nous coordonnerons pour faire tous les efforts pour aider les entreprises à reprendre la production dès que possible”, a déclaré le porte-parole du gouvernement municipal de Shanghai, Xu Wei.

L’usine de 2 milliards de dollars de Shanghai est la première de Tesla à l’extérieur des États-Unis et a été construite avec le soutien des autorités locales. Il a commencé la production en octobre et a commencé les livraisons le mois dernier.

Le gouvernement de Shanghai a également déclaré samedi qu’il demanderait aux banques d’accorder des prêts à taux préférentiel aux petites entreprises et d’exempter les entreprises des secteurs durement touchés comme l’hôtellerie de la taxe sur la valeur ajoutée, entre autres mesures pour soutenir les entreprises pendant l’épidémie.

Cette assistance s’appliquerait également aux sociétés étrangères.

(Reportage par Brenda Goh et Samuel Shen; Édition par Kenneth Maxwell / Stephen Coates / Alexander Smith)

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*