J.B. Holmes prend une avance d’un coup sur Wyndham Clark au Phoenix Open


SCOTTSDALE, Arizona – J.B.Holmes a parcouru la dernière ligne droite au TPC Scottsdale lors de son ouverture vendredi, puis a pris la tête du côté plus moelleux de la plus grande fête du golf.

Six mois après un effondrement de la phase finale et une controverse au ralenti au British Open, Holmes a pris une avance d’un coup dans le week-end au Waste Management Phoenix Open. Il a tiré un 6 sous 65 un jour après avoir fait un trou d’un coup dans un 64 d’ouverture.

“Il va y avoir beaucoup de monde. Ça va être très fort”, a déclaré Holmes. “Continuez simplement à faire ce que je fais, j’espère, continuez à faire des putts et ne changez pas la stratégie. Cela a très bien fonctionné jusqu’à présent.”

En juillet à Royal Portrush, Holmes avait une part de l’avance au deuxième tour avec le vainqueur Shane Lowry, puis a tiré 69-87 pour égaliser au 67e rang. Le revers a gâché une saison autrement réussie, mise en évidence par une victoire précoce à Riviera.

L’athlète de 37 ans du Kentucky s’est éloigné du jeu pendant l’intersaison, jouant seulement deux tours en quatre mois avant la nouvelle année. Il a secoué la rouille à Kapalua et s’est remis en forme la semaine dernière à Torrey Pines, avec une égalité pour la 16e place.

Holmes a joué un tronçon de cinq trous sur ses neuf premiers en 5 sous, avec des birdies aux 13e et 15e par-5 et 16e au par-3 et un aigle au 17e par-4 court. Il a fait un 16 pieds de la frange arrière sur le stade 16e, puis a conduit à 6 1/2 pour installer l’aigle sur le 319 yards 17e.

“J’étais juste inquiet à l’idée que cela puisse aller trop loin à gauche”, a déclaré Holmes. “Mais quand je l’ai frappé, j’ai pensé que je l’avais touché à droite, et j’espère qu’il frapperait cette banque ou rebondirait juste, et c’est ce qu’il a fait.”

Il a bogeyé le 18e par-4 et a pris la tête de Wyndham Clark avec des birdies sur le par-4 premier et par-5 troisième. Holmes a réussi un birdie au sixième par-4 et a rendu le coup au neuvième par-4 après avoir heurté un bunker vert.

“Je l’ai vraiment bien frappé au milieu du tour”, a déclaré Holmes. “Je n’ai pas réussi aussi bien vers la fin, mais j’ai vraiment bien roulé et j’ai réussi à faire des birdies.”

Holmes a remporté au TPC Scottsdale en 2006 et 2008 pour le premier de ses cinq titres PGA Tour.

“C’est à ce moment-là que je suis sorti, donc je pouvais mieux le déplacer”, a déclaré Holmes. “Je l’ai toujours sur le terrain, mais le terrain de golf a changé plus que tout. Comme, 12 trous sont différents.”

Clark a terminé deuxième, après un record de 61 en carrière avec un 69. Il a terminé avec des birdies les 17 et 18.

“C’était un peu un début difficile. J’étais partout”, a déclaré Clark. “Je ne me sentais pas bien avec mon swing, mais j’ai ensuite réussi deux bons coups sur huit et neuf qui ont mené à l’arrière.”

Billy Horschel a terminé troisième avec 11 points sous les rondes de 63 et 68. Il a empoché le numéro 3 pour la deuxième journée consécutive.

“Je viens de frapper de très bons bois de parcours là-bas”, a déclaré Horschel. “Frappez un bois parfait de 5 là-dedans hier, et aujourd’hui était un bois parfait de haut, coupé et doux dans ce vert et je l’ai posé dans le seul point faible, je suppose qu’il y a sur ce vert tôt le matin lorsque les verts sont dur comme le roc. “

Byeong-Hun An avait également 11 sous, trouant un putt birdie de 20 pieds dans une lumière décolorante sur 18 pour un 66.

Scott Piercy avait moins de 10 points après un 65. Il avait un trou en un sur le septième de 194 verges et un 13 avec un aigle.

“Chaque fois que vous faites un trou d’un coup à Phoenix, c’est assez génial”, a déclaré Piercy. “Mais je l’ai juste fait du mauvais côté, où tout le monde ne l’a pas vu.”

Jon Rahm avait 7 ans de moins après un 68. Après cinq oiselets consécutifs, il a bogué deux des trois derniers.

“Frustré est un moyen très léger de le dire dès maintenant”, a déclaré Rahm. “J’ai mis un grand swing sur cinq birdies, en jouant un grand golf, puis juste une finition absolument terrible.”

L’ancienne star de l’Arizona State peut passer du n ° 3 au n ° 1 mondial avec une victoire, à condition que Brooks Koepka, classé premier – à égalité au 39e rang de l’International saoudien – termine parmi les quatre premiers.

Le champion en titre Rickie Fowler a rebondi après un premier 74 avec un 65 pour passer à 6 sous. Il a repoussé les 13e et 15e par-5.

“Je me suis juste mis en jeu et j’ai pu me frayer un chemin autour du terrain de golf”, a déclaré Fowler.

Le quatrième, Justin Thomas, avait 6 points de retard après sa deuxième 68 de suite.

Jordan Spieth a raté la coupe avec des tours de 74 et 69.

“Historiquement, j’ai eu beaucoup de mal à mettre, à lire ces greens, et ça a juste continué cette semaine”, a déclaré Spieth. “Je me sentais comme si je mettais de bons coups dessus, puis je levais les yeux et je les manquais par, comme un pied hors ligne. Mais dans l’ensemble, je suis vraiment satisfait des progrès que j’ai réalisés hors du tee. C’était le meilleur que j’ai piloté le ballon depuis quelques années. “

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*