Israël n’est pas satisfait du nouveau système de fusées guidées de l’Iran


Point clé: L’Iran veut transférer cette technologie à ses mandataires.

L’Iran a dévoilé un kit qui semble convertir des roquettes sol-sol non guidées en armes guidées.

Le kit Labeik «ressemblait aux unités de guidage utilisées avec la famille de missiles à propulsion solide Fateh-110, bien que ses quatre surfaces de contrôle triangulaires aient été inversées», selon Jane’s Defence Weekly, qui a basé son analyse sur des images télévisées iraniennes d’un militaire défilé plus tôt ce mois-ci. «Comme pour la famille Fateh-110, ceux-ci seraient attachés entre le moteur de la fusée et l’ogive pour diriger le projectile. Ils semblaient compatibles avec le diamètre de 610 millimètres de la fusée d’artillerie lourde Zelzal. »

Cette évolution inquiète les experts militaires israéliens, qui notent que le Hezbollah – l’armée iranienne par procuration au Liban – dispose d’un arsenal estimé à 150 000 roquettes visant Israël. Actuellement, la plupart sont des armes «stupides». “Il n’y a rien de nouveau dans la conversion elle-même, ils le font depuis des années et ils ont déjà montré des kits de conversion pour la famille de missiles Fateh-110”, a déclaré au Times of Israel l’expert en défense antimissile Uzi Rubin.

“Ce qui est nouveau ici, c’est l’aérodynamique des winglets – très unique, invisible en Iran à ce jour et invisible dans aucun autre pays. Aller vers le design indigène plutôt que de copier les autres indique la confiance en soi. Le but de l’aérodynamique nouvelle et unique est probablement d’augmenter la maniabilité des fusées converties. »

Lisez l’article original.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*