Graeme McDowell met fin à la sécheresse avec une victoire saoudienne


L’Irlandais du Nord Graeme McDowell a mis fin à son attente de cinq ans et demi pour un titre du Tour européen avec une victoire dimanche à l’International saoudien.

McDowell se souciait d’un par-70 de haut en bas pour terminer 12 en dessous du tournoi, deux coups devant le champion en titre américain Dustin Johnson.

L’Irlandais du Nord, âgé de 40 ans, s’est battu contre un bogey au premier trou, avant de breveter deux autres bogeys dans une ronde finale mixte. Cependant, des birdies consécutifs aux 12e et 13e trous ont suffi à assurer à McDowell sa 11e victoire sur le Tour, sa première depuis qu’il avait défendu son titre d’Alstom Open de France en 2014.

“C’est spécial”, a déclaré McDowell. “J’ai travaillé dur l’année dernière et demie. Je veux être de retour là-bas une fois de plus, juste pour pouvoir jouer contre ces gars-là.

“Le jeu de golf est en si grande forme, il y a tellement de grands joueurs dans le monde, c’est tellement excitant d’être un joueur de premier plan dans le monde et je veux y retourner.”

Phil Mickelson a obtenu un tour final 67 pour terminer le tournoi à 9 sous aux côtés de Thomas Pieters et Gavin Green.

Le numéro un mondial, Brooks Koepka, n’a pas réussi à lancer une charge pour le titre, après avoir obtenu son meilleur tour de compétition depuis juillet samedi, et a eu du mal à 72 pour terminer à égalité au 17e rang.

Les informations de Reuters ont contribué à ce rapport.

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*